La culture Bio du bout du monde, c’est pas ecologique 

100% bio ne veux pas dire écologique

Garantit bio, oui, mais pas forcement écologique

Écologiste de la première heure, j’ai toujours pensé que l’agriculture biologique est une excellente chose, cela va sans dire, c’est la garantie non seulement d’avoir un produit cultivé sans produits chimiques, mais cela devrait aussi aller de pair avec  la garantie d’une culture respectueuse de la nature et de l’environnement.
Un respect de la nature a tout moment, non seulement au moment de la culture à proprement parler, mais aussi lors du transport pour l’acheminement vers les lieux de ventes

Or, si il y a bien quelque chose qui me met hors de moi, c’est de voir du bio qui fait des milliers de kilomètre pour atterrir dans mon assiette
Un produit qui fait 2500 kilomètres pour venir jusqu’à moi est-il vraiment biologique, est-il vraiment respectueux de l’environnement et de la nature ?

 

Le bio est à la mode, le bio fait vendre donc on vend du bio

Le Bio fait vendre, le bio est à la mode, donc pour vendre, il faut faire du bio et plus le bio sera diversifié dans le rayon, plus on touchera un public large.
Cela, les multinationales de l’agroalimentaire et du commerce l’ont bien compris, et ils vous proposent donc du bio a toutes les sauces dans un beau rayon spécialement prévu pour et communiquent sur ce sujet en vogue pour attirer le chaland.

Les chaines de magasins bio se développent dans tous les sens, on exploite le filon tant et plus, dans tous les domaines qui parfois n’ont absolument rien à voir avec l’alimentation, mais pas grave, on estampille d’un bon gros logo “bio” (on pourra marger plus dessus)

 

Logo "bio durable pour la terre" ce qui n'est pas toujours vrai, ne pas confondre bio et ecolo

Durable pour la terre ? en êtes vous bien sur ?

 

Leur but du bio partout ? La rentabilité.

Non pas qu’ils ne se soucient guère de votre santé ou de la nature, je n’irais pas jusque-là (quoique), mais ce n’est pas là leur soucis premier qui est plus du côté de leur chiffre d’affaire.

Que les magasins proposent du bio de plus en plus dans leurs rayons est une bonne chose en soi, mais là où le bât blesse, c’est la provenance de certains de ces produits.

Pour ma part, je n’arrive pas à dissocier les avantages du bio que sont « le naturel garantis du produit et sans pesticides nocifs » et « le respect de la nature dans la culture bio », pour les acteurs industriels de ce secteur, cette deuxième notion n’est bien souvent qu’accessoire

Comment peut-on qualifier de bio un produit, quel que soit son mode de culture, alors qu’il a parcouru des milliers de kilomètres pour arriver sur votre table ?

A votre avis, quel est l’empreinte carbone ou l’empreinte écologique de votre régime de banane bio venant du Costa Rica comparée à celle de la caisse qui est à coté non estampillée « bio » et pourtant cultivée de la même manière ??

Que penser d’un miel bio venu d’Afrique centrale comparé à celui d’un producteur local ??

Le bio n’a de sens que si il est issu d’une production locale, je dirais même que l’alimentation en général se devrait d’être le plus local possible en permanence (et pas que l’alimentation)

Quel est votre avis sur le sujet ?? Moi vous le savez déjà, ça me fait râler

 

Vous aimerez sans doute ces autres articles

Zebleon
About Zebleon

« Zèbléon » : Un zèbre, un caméléon, ou plutôt, un bon mélange des deux Zèbre, surdoué, HP ou je ne sais quelle autres appellations, font de moi ce que je suis, ce qui me donne envie de m’exprimer via ce blog De tout, de rien, d’un peu de moi, d’un peu des autres dans mon cas, et parfois un peu d’humour, enfin le mien, peut-être qu’il vous plaira Un jour peut-être, nous serons toute une communauté à en discuter, ça, c’est vous qui voyez

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Partages
Partagez6
Tweetez
+11
Partagez
Enregistrer
Stumble