Nettoyage de découvertes archeologiques

L’archéologie est-elle vraiment une science exacte ??

Cette question n’est pas en rapport avec les techniques mises en œuvre pour la datation des différents objets que les archéologues retrouvent, ni avec celles qui déterminent les matériaux utilisés dans les temps reculés et lointains tel que la Rome antique, l’Egypte à l’ère des pharaons ou encore de l’empire Inca à l’époque de son apogée.

Je serai toujours admiratif devant le travail titanesque d’une mise à jour d’un squelette d’un dinosaure qui a attendu patiemment 150 millions d’années le passage d’un gars ressemblant à un boy-scout en short, armé d’une pelle et d’un pinceau, pour revoir la lumière du jour.

Archeologue tentant de dater un os qu'il vient de decouvrir

Tentative de datation d’un os a l’oeil nu

Même si ces archéologues sont de fins limiers et arrivent à reconstituer des scènes de la vie quotidienne de nos ancêtres a la simple découverte de fragments de pots en terre cuite ou de bouts de métaux travaillé, le tout combiné à l’environnement dans lequel ils ont été trouvés, et arrive à retrouver l’usage d’origine de pas mal d’objets.
Cependant, je ne peux m’empêcher de penser que quelques fois, le hasard d’un malheureux concours de circonstances aurait pu leur jouer de mauvais tours.

Voici des exemples de ce qu’il aurait pu se passer:

 

L’invention du roulement à bille.

La scène de l’époque:

Le petit Anaérobix (1) fils du meunier d’un village gaulois jouait souvent aux billes avec ses amis. Comme le verre n’avait pas encore été inventé, c’est donc dans du bois de chêne qu’il taillait ses billes avec un couteau. A force de jouer avec, elles ont fini par être bien arrondies et parfaitement polies.

Billes de bois

Billes de bois tel qu’Anaérobix en possédait

Anaérobix avait dans ses autres activités la fabrication de bougies à base de graisse de chèvres, et forcement a force de trimballer ses billes partout, elles ont fini complètement imbibées de graisse de chèvres

Son père, le meunier, travaille avec une grosse meule en pierre qu’il a toutes les peines du monde à faire tourner, elle fonctionne à l’aide d’un axe en bois qui la traverse, ça frotte, ça freine, mais il n’y a pas moyen de faire mieux pour l’époque.
Un jour Anaérobix perd son sac de billes, il l’avait posé dans le moulin, sur une poutre qui surplombait la meule, il ne le retrouvera jamais.
le temps passe et fait son œuvre, le moulin devient une ruine, la meule s’effondre, entraînant la poutre et le sac de billes qui se retrouvent coincées sous la meule, le sac est complètement désagrégé par l’humidité, mais les billes de bois survivent a l’emprise du temps grâce à la graisse de chèvre dont elle sont imprégnées.

 

Résumé de la découverte archéologique:
Un archéologue appelé lors de la découverte d’une ruine lors des travaux d’aménagements d’une route de campagne, met à jour le moulin d’un village gaulois.

Il entreprend des fouilles pour déterminer de quel type de bâtiment il s’agit et pour découvrir le mode de vie de ses locataires arriva très vite à la conclusion qu’il s’agissait du moulin d’un village gaulois qui se trouvait là depuis plus de 2000 ans.
Il fut stupéfait de voir que ces gaulois connaissaient déjà le roulement à billes après avoir découvert une quarantaine de billes de bois sous la meule en pierre du moulin, la preuve irréfutable, selon lui, que c’était bien un roulement à billes en bois qu’il avait découvert tenait au fait que ces billes étaient graissées a la graisse de chèvre pour éviter très certainement les frottements et leur usure

Jeu de solitaire confondu avec un roulement plat en bois

Serait-ce le premier roulement plat de l’histoire ?

 

L’invention du calendrier grégorien publicitaire.

 

La scène de l’époque :

Amineméphèt (2) était un négociant en vins fin et spiritueux qui avait une petite échoppe dans les souks du Caire en -1250 av JC.
Très renommé, il était fournisseur officiel de la cour auprès de Ramsès II qu’il approvisionnait régulièrement en vins Grec et Romain dont il était particulièrement friand.
Le pharaon lui commandait le vin par livraison de 30 barriques, les employés d’Amineméphèt n’étant pas très instruit, ils ne savaient pas compter et recevaient donc une grille, imprimées par un scribe sur un papyrus, de 30 cases a cocher pour chacune des barriques a livrer.

Ils épinglaient ces grilles sur le mur les unes après les autres et les renvoyaient par douzaine (mesure de comptage encore en cours à notre époque) a la comptabilité. Amineméphèt faisaient souvent une promo au pharaon qui était bon client et lui faisait livrer 31 barriques en moyenne une fois sur deux et quand les temps étaient un peu plus dur Ramsès n’en commandait que 28 (une fois sur douze en moyenne).

Papyrus a l'éfigie de Ramsès II comme page de garde de ses livres de compte de vin acheté

L’effigie de Ramsès II en page de garde signifiait qu’il s’agissait de ses livres de comptes

Résumé de la découverte archéologique:

Lors des premières grandes fouilles archéologiques des anciens quartiers de la ville du Caire, les archéologues ont mis à jour une pile de documents qui les ont laissés assez perplexe.
Il s’agissait de feuilles de papyrus sur lesquelles figuraient les coordonnées et le logo d’un marchand de vin et spiritueux ainsi que 30, 31 ou 28 cases et regroupées par groupes de 12 feuilles.
Apres analyses et datation du papyrus et des encres utilisées, les archéologues durent se rendre à l’évidence que l’invention du calendrier grégorien était bien antérieur au 16eme siècle, et qui plus est, que les Egyptien avaient déjà inventé le calendrier publicitaire d’entreprise près de 1500 ans avant JC

J’espère que les archéologues qui passeront par ici auront le sens de l’humour, du moins, le même que moi ou qui s’en rapproche

Quant aux autres visiteurs, si vous avez aimés, dites le moi dans les commentaires et amusez-vous a en trouvez d’autres aussi, et surtout partagez autour de vous
• (1) Prénom choisis en référence à l’œuvre d’Uderzo et Goscinny
• (2) Prénom choisis en référence au film « deux heures moins le quart avant Jésus Christ » dont les invraisemblances archéologiques relatées ici sont dans le même ordre d’idée

Vous aimerez sans doute ces autres articles

Zebleon
About Zebleon

« Zèbléon » : Un zèbre, un caméléon, ou plutôt, un bon mélange des deux Zèbre, surdoué, HP ou je ne sais quelle autres appellations, font de moi ce que je suis, ce qui me donne envie de m’exprimer via ce blog De tout, de rien, d’un peu de moi, d’un peu des autres dans mon cas, et parfois un peu d’humour, enfin le mien, peut-être qu’il vous plaira Un jour peut-être, nous serons toute une communauté à en discuter, ça, c’est vous qui voyez

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

52 Partages
Partagez52
Tweetez
+1
Partagez
Enregistrer
Stumble